Déjà fortement chahutée ces dernières années, la notion de valeur du travail et de sens à y donner est aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

Porter un nouveau regard sur le travail

Après un confinement perturbant pour nos entreprises et pour de nombreux salariés en France et dans le monde, nous portons un nouveau regard sur le travail. Nous remettons en cause la notion même de travail avec pour conséquence de nous faire réfléchir sur l’équité dans le travail, l’énergie intellectuelle ou physique que nous devons y consacrer et son bien-fondé dans nos existences.

Il en ressort que notre objectif commun dans la vie est d’être heureux et de trouver un équilibre entre nos emplois et nos vies personnelles.

Nombre d’entre nous se sont retrouvés du jour au lendemain à la maison, en famille ou seul, amputés de nos activités professionnelles quotidiennes. Pour certains ce fut une occasion de vivre une longue période de vacances à la maison, pour d’autres une période de stress et de remise en question.

Du point de vue du salarié : donner du sens à sa vie et à son travail semble devenu une priorité. En revanche comment ? Il n’est pas toujours nécessaire de tout remettre en question. Souvent un simple changement de regard sur son travail, une vision plus large de l’entreprise dans laquelle on évolue et une réflexion sur la place du travail dans sa vie suffisent à avancer et à remettre du sens dans son activité professionnelle.

Trouver le bon équilibre

Trouver ou retrouver du plaisir dans son travail est devenu un objectif. C’est la responsabilité de chacun d’injecter du plaisir et de la joie dans son quotidien professionnel et d’y adjoindre des activités extra professionnelles épanouissantes et enrichissantes.

Et si trouver l’équilibre entre travail et vie privée était la solution de la quête de sens ?

Le travail est bien une valeur morale, existentielle et sociale. Notre société de consommation fonctionne à partir de la valeur-travail (théorie économique historiquement débattue). Le travail a pour objectif de fournir un revenu au salarié. Celui-ci est la base nécessaire pour vivre bien, se nourrir, se vêtir et s’assurer un meilleur confort de vie. Il n’est pas fait pour sur-consommer comme c’est le cas de notre société de consommation où l’offre est infinie.

Il est bien évident qu’il n’y a pas d’équilibre à chercher entre la rémunération et le type de travail. Dans nos sociétés la valeur que l’on y met est souvent liée à nos capacités intellectuelles, conditionnées non seulement par notre environnement familial, par notre parcours scolaire, ainsi que par notre capacité à rebondir et créer notre univers professionnel.

Soyons heureux d’être en France

En France les petits revenus ont la chance de percevoir des aides, ce qui n’est pas le cas dans tous les pays. En revanche ces aides ne doivent pas se substituer et remplacer le travail comme c’est devenu trop souvent le cas.

Il est intéressant de s’appuyer sur ces aides mais nécessaire de rester actif pour être intégré à la vie sociale et économique afin de participer à son bon fonctionnement. Encore une fois il s’agit là trouver un équilibre raisonnable.

Apprécions la France et ses atouts

Les métiers du nettoyage, une opportunité de trouver l’équilibre

Les métiers du nettoyage recrutent en permanence. Ce sont des petits contrats qui peuvent se concilier facilement avec une vie de famille remplie. Ces métiers sont ouverts à tous, sans diplômes ni compétences particulières. Ils demandent uniquement de la rigueur et un respect des horaires définis au contrat.

Ils constituent ainsi une activité variée, avec des environnements de travail différents, et/ou un complément d’activité arrangeant. Les étudiants peuvent ainsi en faire un complément de revenus avec des horaires qui s’intègreront à leurs plannings de cours. Les séniors y verront un complément de revenus et un lien social.

Bien que physiques, de nombreuses techniques et outils, viennent aujourd’hui alléger les tâches liées au métier.

Les métiers du nettoyage à valoriser

Pour donner du sens à ce travail trop souvent dévalorisé, il faut y voir le bien-être que cela engendre. Cette tâche et donc ce métier est indispensable pour garder un environnement de vie et de travail propre et sain.

Alors bien que peu reconnu, du fait d’un niveau faible de qualifications, c’est un métier qui a du sens. Il permet aux non diplômés et aux populations en marge voire aux séniors, de trouver ou retrouver du travail.

Et quoiqu’il en soit le travail est un des moyens d’intégration sociale et de rencontres. C’est le moyen aussi de faire travailler son cerveau pour rester en forme le plus longtemps possible.

Alors retrouver le goût du travail doit être une priorité de nos sociétés. Et ça tombe bien, en pleine crise sanitaire c’est le meilleur moment pour réinventer sa vie au travail

Notre métier, la propreté… notre moteur, nos valeurs.  AMS s’associe aux initiatives visant à rendre la planète plus saine et propre. Suivez-nous sur notre site et notre page Facebook et créons une communauté plus propre en partageant nos idées. 

Et pour vos travaux de nettoyage, d’entretien professionnel, industriel et personnel contactez-nous au 03 89 50 05 46 ou demandez votre devis sur ams.alsace